• 20190107_BL171469_elsalvador_005

    20190107_BL171469_elsalvador_005

  • 20190107_BL171508_elsalvador_001

    20190107_BL171508_elsalvador_001

  • 20190107_BL171552_elsalvador_002

    20190107_BL171552_elsalvador_002

  • 20190107_BL171555_elsalvador_003

    20190107_BL171555_elsalvador_003

  • 20190107_BL171649_elsalvador_004

    20190107_BL171649_elsalvador_004

  • 20190107_BL171676_elsalvador_006

    20190107_BL171676_elsalvador_006

  • 20190107_BL171710_elsalvador_007

    20190107_BL171710_elsalvador_007

  • 20190107_BL171748_elsalvador_008

    20190107_BL171748_elsalvador_008

  • 20190107_BL171758_elsalvador_009

    20190107_BL171758_elsalvador_009

  • 20190107_BL171832_elsalvador_010

    20190107_BL171832_elsalvador_010

  • 20190109_BL172301_elsalvador_001

    20190109_BL172301_elsalvador_001

 

SV EPS 01 USULUTAN 

Projet Micro-Entreprises

Aider les habitants à s’aider eux-mêmes

En 2012 la FONDATION LUXEMBOURG –EL SALVADOR a lancé ce projet sous le titre officiel « Renforcement du tissu social, économique et politique pour les populations rurales du Département d’Usulután ». Il s’agit d’offrir aux habitants de neuf communes d’une région très pauvre d’El Salvador la possibilité de fonder une petite entreprise dans le secteur agricole afin de procurer aux familles les ressources nécessaires pour survivre à la campagne.

Les objectifs du projet sont les suivants :

  1. Créer des emplois stables,
  2. Augmenter les revenus des familles,
  3. Améliorer la qualité de vie à la campagne,
  4. Diminuer l’exode rural,
  5. Dépister et développer des compétences professionnelles,
  6. Diversifier et rentabiliser l’agriculture,
  7. Stimuler la coopération entre les habitants et la responsabilité sociale.

Pour commencer, 250 personnes suivent une formation en gestion d’entreprise et administration avec un accent particulier sur la responsabilité sociale et écologique et sur le principe de l’égalité des chances entre hommes et femmes. Pendant plusieurs mois, 25 fermes bénéficient d’une assistance particulière : conseils, équipement, prêts remboursables … afin de pouvoir vendre leurs produits de façon plus profitable.

Les « micro-entrepreneurs » fondent une société pour administrer les fonds qui sont prêtés selon les besoins particuliers et remboursés au fur et à mesure des bénéfices réalisés. La coopération et l’échange avec d’autres organisations facilite l’accès à des marchés nouveaux et le contact avec les instances politiques locales et nationales. On a prévu d’instituer un nouveau jour de marché dans quatre localités.

Dans l’immédiat 290 familles bénéficient du soutien qu’apporte le projet ; au total et à long terme 10.000 habitants profiteront de ses effets.

Le coût total s’élève à 440.000 Euros. Le projet, cofinancé pour les ¾ par le Ministère des Affaires Etrangères, est planifié sur deux années ; l’exécution sur place a été confiée à FUNDAMUNI (Fondation d’appui aux municipalités d’El Salvador).

 
     

Abbé Gloden Henri

Padre Enrique

Henri Gloden est né en 1939 à Mondorf-les-Bains.
Il vit son enfance et sa jeunesse à Mertert. Après avoir passé son baccalauréat au Lycée Classique d’Echternach, il poursuit ses études à Louvain.
En 1969 le jeune prêtre part pour le El Salvador, où il officie dans un quartier défavorisé de Santa Ana, avant d’être nommé directeur spirituel du séminaire de la capitale, San Salvador.

Grâce aux dons généreux d’amis luxembourgeois,
- il vient en aide aux plus démunis : 
- il distribue des médicaments aux malades et procure des chaises roulantes à xx des handicapés nécessiteux ; 
- il soutient des étudiants issus de milieux défavorisés ; 
- il propose des cours de formation aux adultes ; 
- il porte secours aux victimes des tremblements de terre.

De 1992 à 1998, il se consacre avant tout à la création d’une maison d’accueil pour les enfants des rues de Santa Ana.

Portrait de l'Abbé Gloden Henri

Finca St. Luis
Maison pour femmes en détresse
Maison d'acceuil pour enfants
­

Joomla!-Debug-Konsole

Sitzung

Profil zum Laufzeitverhalten

Speichernutzung

Datenbankabfragen