• 20190107_BL171469_elsalvador_005

    20190107_BL171469_elsalvador_005

  • 20190107_BL171508_elsalvador_001

    20190107_BL171508_elsalvador_001

  • 20190107_BL171552_elsalvador_002

    20190107_BL171552_elsalvador_002

  • 20190107_BL171555_elsalvador_003

    20190107_BL171555_elsalvador_003

  • 20190107_BL171649_elsalvador_004

    20190107_BL171649_elsalvador_004

  • 20190107_BL171676_elsalvador_006

    20190107_BL171676_elsalvador_006

  • 20190107_BL171710_elsalvador_007

    20190107_BL171710_elsalvador_007

  • 20190107_BL171748_elsalvador_008

    20190107_BL171748_elsalvador_008

  • 20190107_BL171758_elsalvador_009

    20190107_BL171758_elsalvador_009

  • 20190107_BL171832_elsalvador_010

    20190107_BL171832_elsalvador_010

  • 20190109_BL172301_elsalvador_001

    20190109_BL172301_elsalvador_001

SV EPS 01 san salvador 

Aide aux étudiants

Par l’intermédiaire de l’abbé Gloden, la Fondation alloue des bourses à un certain nombre d’étudiants (40 en 2013) issus de familles très pauvres.

Compte tenu de la situation sociale précaire et du taux de chômage élevé en El Salvador, le degré de formation des jeunes joue un rôle capital non seulement pour leur vie personnelle, mais également pour le développement du pays. Une grande partie des étudiants subventionnés s’orientent vers des professions à vocation sociale : enseignants, éducateurs, infirmiers, prêtres, assistants sociaux …, d’autres vers des domaines techniques comme informaticiens et ingénieurs.

A tous on demande de s’engager de façon bénévole dans des activités sociales de leur communauté locale.

Sans le soutien de la Fondation, la plupart des jeunes concernés seraient sans occupation ni revenus dès l’âge de 15 ans, susceptibles de l’influence de bandes criminelles.

Abbé Gloden Henri

Padre Enrique

Henri Gloden est né en 1939 à Mondorf-les-Bains.
Il vit son enfance et sa jeunesse à Mertert. Après avoir passé son baccalauréat au Lycée Classique d’Echternach, il poursuit ses études à Louvain.
En 1969 le jeune prêtre part pour le El Salvador, où il officie dans un quartier défavorisé de Santa Ana, avant d’être nommé directeur spirituel du séminaire de la capitale, San Salvador.

Grâce aux dons généreux d’amis luxembourgeois,
- il vient en aide aux plus démunis : 
- il distribue des médicaments aux malades et procure des chaises roulantes à xx des handicapés nécessiteux ; 
- il soutient des étudiants issus de milieux défavorisés ; 
- il propose des cours de formation aux adultes ; 
- il porte secours aux victimes des tremblements de terre.

De 1992 à 1998, il se consacre avant tout à la création d’une maison d’accueil pour les enfants des rues de Santa Ana.

Portrait de l'Abbé Gloden Henri

Finca St. Luis
Maison pour femmes en détresse
Maison d'acceuil pour enfants
­

Joomla!-Debug-Konsole

Sitzung

Profil zum Laufzeitverhalten

Speichernutzung

Datenbankabfragen