SV EPS 01 USULUTAN 

Projet maisons médicales et acquisition d'un bateau ambulance

EUX MAISONS MÉDICALES ET UN BATEAU AMBULANCE

El Jobal est un village situé sur l’île El Espíritu Santo à l’est d’El Salvador (Amérique centrale). Ses 1600 habitants sont extrêmement pauvres, et la situation sanitaire est déplorable. 

Les circonstances géographiques, la pollution de l’environnement et les conditions de travail font que certaines maladies sont plus répandues que dans d’autres parties du pays : maladies du rein et des voies respiratoires, diarrhée, insomnie et dénutrition. Il est vrai que le village possède une station médicale, mais celle-ci est installée dans une maison à trois pièces minuscules et aussi délabrée que les vieilles habitations, ce qui ne permet pas d’offrir à la population un service sanitaire convenable.

Or un déplacement vers la localité voisine la plus proche comporte la traversée de l’estuaire en bateau durant 45 minutes. Alors que le gouvernement paye les salaires du personnel médical, la commune ne dispose pas des moyens financiers pour rénover et agrandir la station médicale.

Afin de compléter le projet des habitations réalisé en 2009 - 2011, la FONDATION LUXEMBOURG – EL SALVADOR a décidé de se charger de la construction d’une nouvelle maison médicale, avec l’aide de la Direction de la Coopération luxembourgeoise.

D’après les plans élaborés par FUNDAMUNI (Fondation d’appui aux municipalités d’El Salvador) le nouveau bâtiment sera construit en blocs de béton et comprendra huit pièces sur une suface de 150 m2 : la salle d’attente, les cabinets du médecin et de l’infirmier, une salle de traitements, la pharmacie, une salle de réunion, un espace administratif, les installations sanitaires, un réservoir d’eau.

Une deuxième maison médicale, semblable à celle d’El Jobal, sera construite sur l’île de Mendez (3500 habitants).

Les deux centres feront partie du Système National Intégré du Ministère de la Santé dans les municipalités de Puerto El Triunfo et de Jiquilisco lequelles comprennent plusieurs îles habitées, mais difficilement accessibles. Le bateau-ambulance prévu dans le projet facilitera l’accès au système de santé et permettra des soins médicaux dès le premier contact entre le patient et l’équipe médicale du bateau et un suivi médical durant le transfert au centre de santé le plus adéquat. Il sera au service de plus de 10.000 habitants.

Le coût total du projet est estimé à 374.000 Euros, dont les ¾ seront couverts par le cofinancement du Ministère des Affaires Etrangères. Il appartient alors à la Fondation à mobiliser le reste de la somme, à savoir 93.500 Euros, à l’aide de dons.

 
     

 

 

 

SV EPS 01 USULUTAN 

Projet Micro-Entreprises

Aider les habitants à s’aider eux-mêmes

En 2012 la FONDATION LUXEMBOURG –EL SALVADOR a lancé ce projet sous le titre officiel « Renforcement du tissu social, économique et politique pour les populations rurales du Département d’Usulután ». Il s’agit d’offrir aux habitants de neuf communes d’une région très pauvre d’El Salvador la possibilité de fonder une petite entreprise dans le secteur agricole afin de procurer aux familles les ressources nécessaires pour survivre à la campagne.

Les objectifs du projet sont les suivants :

  1. Créer des emplois stables,
  2. Augmenter les revenus des familles,
  3. Améliorer la qualité de vie à la campagne,
  4. Diminuer l’exode rural,
  5. Dépister et développer des compétences professionnelles,
  6. Diversifier et rentabiliser l’agriculture,
  7. Stimuler la coopération entre les habitants et la responsabilité sociale.

Pour commencer, 250 personnes suivent une formation en gestion d’entreprise et administration avec un accent particulier sur la responsabilité sociale et écologique et sur le principe de l’égalité des chances entre hommes et femmes. Pendant plusieurs mois, 25 fermes bénéficient d’une assistance particulière : conseils, équipement, prêts remboursables … afin de pouvoir vendre leurs produits de façon plus profitable.

Les « micro-entrepreneurs » fondent une société pour administrer les fonds qui sont prêtés selon les besoins particuliers et remboursés au fur et à mesure des bénéfices réalisés. La coopération et l’échange avec d’autres organisations facilite l’accès à des marchés nouveaux et le contact avec les instances politiques locales et nationales. On a prévu d’instituer un nouveau jour de marché dans quatre localités.

Dans l’immédiat 290 familles bénéficient du soutien qu’apporte le projet ; au total et à long terme 10.000 habitants profiteront de ses effets.

Le coût total s’élève à 440.000 Euros. Le projet, cofinancé pour les ¾ par le Ministère des Affaires Etrangères, est planifié sur deux années ; l’exécution sur place a été confiée à FUNDAMUNI (Fondation d’appui aux municipalités d’El Salvador).

 
     

SV EPS 01 san salvador 

Aide aux étudiants

Par l’intermédiaire de l’abbé Gloden, la Fondation alloue des bourses à un certain nombre d’étudiants (40 en 2013) issus de familles très pauvres.

Compte tenu de la situation sociale précaire et du taux de chômage élevé en El Salvador, le degré de formation des jeunes joue un rôle capital non seulement pour leur vie personnelle, mais également pour le développement du pays. Une grande partie des étudiants subventionnés s’orientent vers des professions à vocation sociale : enseignants, éducateurs, infirmiers, prêtres, assistants sociaux …, d’autres vers des domaines techniques comme informaticiens et ingénieurs.

A tous on demande de s’engager de façon bénévole dans des activités sociales de leur communauté locale.

Sans le soutien de la Fondation, la plupart des jeunes concernés seraient sans occupation ni revenus dès l’âge de 15 ans, susceptibles de l’influence de bandes criminelles.

 

SV EPS 01 El Rfugio 

Terrain San Luis

La plantation appelée « Finca San Luis » est une annexe du Foyer d’accueil pour enfants de Santa Ana, située à une vingtaine de kilomètres de là près du village d’El Refugio. 
On a pu l’acquérir grâce à une action de collecte de fonds des communautés paroissiales du « Parverband Widdebierg ». 

La plus grande partie du terrain sert à la culture du café dont la vente contribue à l’entretien du Foyer et au fonctionnement des Ateliers thérapeutiques. On cultive également des oranges, des bananes, du maïs, des haricots et d’autres légumes pour les besoins du Foyer.

Les cultures et l’entretien du terrain procurent un gagne-pain à plusieurs familles, surtout en période de récolte du café.

Images

 
     

SV EPS 01 san salvador 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un foyer d’accueil pour femmes en détresse

A la demande de l’abbé Henri Gloden, le conseil d’administration de la Fondation Luxembourg – El Salvador a décidé le 7 mai 2007 de subvenir aux frais d’équipement et de fonctionnement d’un foyer pour femmes en détresse en El Salvador.

La maison située dans la capitale San Salvador est gérée par une petite communauté de religieuses, les « Siervas de la Misericordia de Dios » ; au début elle était destinée à accueillir transitoirement surtout des femmes victimes de violence intrafamiliale, mais peu à peu des femmes souffrant d’autres formes de détresse y ont cherché refuge. Parmi elles bon nombre de mères dont un enfant est hospitalisé à l’hôpital pédiatrique situé à proximité et qui n’ont pas les moyens de retourner le soir à leur village et de revenir le lendemain.

Le foyer « Mère de la Miséricorde » a pour mission de pourvoir aux besoins les plus urgents des bénéficiaires et de leurs enfants, de les aider à dépasser des crises, de les accompagner dans un processus d’amélioration de la confiance en soi, de développer leurs capacités de travailler afin que dans un avenir plus ou moins proche elles puissent trouver un emploi et subvenir à leurs besoins.

La maison peut accueillir jusqu’à 35 personnes par nuitée, le nombre de bénéficiaires s’élève à environ 130 femmes par mois.

GALLERIE D'IMAGES

 
     
­

Joomla!-Debug-Konsole

Sitzung

Profil zum Laufzeitverhalten

Speichernutzung

Datenbankabfragen