SV-EPS-01-san-salvador.png
Maison pour femme
en détresse

San Salvador

20190109_BL172312_elsalvador_040.jpg
20190109_BL172176_elsalvador_012.jpg

UN FOYER D’ACCUEIL POUR FEMMES EN DÉTRESSE

A la demande de l’abbé Henri Gloden, le conseil d’administration de la Fondation Luxembourg – El Salvador a décidé le 7 mai 2007 de subvenir aux frais d’équipement et de fonctionnement d’un foyer pour femmes en détresse en El Salvador.

La maison située dans la capitale San Salvador est gérée par une petite communauté de religieuses, les « Siervas de la Misericordia de Dios » ; au début elle était destinée à accueillir transitoirement surtout des femmes victimes de violence intrafamiliale, mais peu à peu des femmes souffrant d’autres formes de détresse y ont cherché refuge. Parmi elles bon nombre de mères dont un enfant est hospitalisé à l’hôpital pédiatrique situé à proximité et qui n’ont pas les moyens de retourner le soir à leur village et de revenir le lendemain.

Le foyer « Mère de la Miséricorde » a pour mission de pourvoir aux besoins les plus urgents des bénéficiaires et de leurs enfants, de les aider à dépasser des crises, de les accompagner dans un processus d’amélioration de la confiance en soi, de développer leurs capacités de travailler afin que dans un avenir plus ou moins proche elles puissent trouver un emploi et subvenir à leurs besoins.

La maison peut accueillir jusqu’à 35 personnes par nuitée, le nombre de bénéficiaires s’élève à environ 130 femmes par mois.

images de 2019, © Laurentblum.lu

20190109001_sor.jpg

Madre Reina Angélica Zelaya DiaZ

Casa madre de la misericordia

20190109001_gabriella.jpg

Gabriella

19 ans

Gabriella souffre d'une insuffisance rénale. Elle est en dialyse 3x par semaine et cela depuis 10 ans.

"... Un grand merci au donateurs luxembourgeois de soutenir les soeurs, qui nous accueille chaque semaine ..."

L'équipe de la maison de détresse

"Nous gardons toujours la joie et le sourire "

20190109001_sor2.jpg
VIDEO SUR LA MAISON POUR FEMMES EN DÉTRESSE

ATTENTION, CERTAINES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES PLUS JEUNES AINSI QUE DES PERSONNES NON AVERTIES.